SA BRIGADE d’INTERVENTION GOURMANDE
Au départ autodidactes en cuisine, ils se sont formés au gré du temps et sont tous passés par des écoles d’art, de design, de graphisme... Les plaisirs gourmands, l’esthétisme des formes, des couleurs, du geste, mais aussi la liberté dans la mise en scène et la rigueur les unit !
Ils sont : Chef à domicile (Annie), diplômés de l’école Ferandi, diplômés des Beaux-Arts (Coline), scénariste, scénographe, danseurs, musiciens, peintres, sculpteurs, graphistes (Jean), (Alex), photographes (Estelle), Agent de communication culinaire (Nathalie), programmatrice coordinatrice artistique et même un astrophysicien …

SES PROPOSITIONS
Réalisateur de plaisirs gustatifs :
Bruno a transposé son domaine artistique sur le décor en inventant des buffets conçus comme des espaces de représentations artistiques.
Réalisateur de plaisirs éphémères :
Bruno crée des dispositifs d’émerveillement et d’appel aux sens, à l’opposé du réel ; imaginaire, sens du spectaculaire, détournement des conventions...

SES CREATIONS GUSTATIVES
Rectangulaires, rondes, cuites ou crues, rehaussées ou non d’un appareil pour les « encanailler », elles sont élaborées de manière saine et naturelle, sans mélanges complexes, avec des produits frais disponibles au gré des marchés : produits du terroir, légumes oubliés, épices du monde rapportées au gré des voyages, en une foisonnante rencontre de saveurs et de couleurs naturelles évoluant au fil des saisons. Elles se dégustent simplement avec une pique de bambou.

SES BUFFETS EN SCÈNE
Le passé théâtral de Bruno s’est vite manifesté par sa mise en espace des buffets pour en optimiser l’accès, par ses mises en scène et ses créations de décors autour de thèmes, en salle ou à l’extérieur. Mais rien ne l’arrête, pas même de créer des buffets pour 450 enfants où tout se mange, les bateaux, les nappes et aussi les colliers et les boucles d’oreilles ! De reconstituer des fouilles archéologiques pour manger le squelette du dinosaure et le sable en gâteau broyé dans lequel il est enfoui. De réaliser une vue en plan d’une avenue de New-York, bitume en pâte feuilletée, terrasses en génoise, feux tricolores et véhicules comestibles pour 400 touristes. D’intégrer les nouvelles BMW I3 dans un jardin en hauteur où les bouchées, les fleurs et la terre se mangent ! Ce soir là, sa brigade en tabliers et bottes de jardiniers servaient le champagne à l’arrosoir...
Vous en rêvez ? Bruno va vous le réaliser !